La voile scolaire

L’école de voile municipale de Cagnes-sur-Mer fait découvrir la voile aux jeunes élèves des écoles primaires et collèges de la ville.

Les élèves Cagnois découvrent la voile

Écoles primaires

Cela fait près de 30 ans que la Ville de Cagnes sur Mer donne la possibilité aux jeunes élèves Cagnois de découvrir la voile par le biais de cycles de huit séances sur optimist. Tout au long de l’année scolaire (Petite coupure en janvier / février !!!) ce sont approximativement  1000 élèves répartis autour de 34 classes des cours élémentaires première et deuxième année (CM1 et CM2) qui naviguent et font le spectacle au Port Abri.

Autour des valeurs véhiculées par un « sport nature » se déroulant dans un environnement marin souvent étranger aux jeunes moussaillons, et qui peut parfois se révéler hostile, l’observation, le respect de l’environnement, la confiance, l’esprit de solidarité, la maîtrise du risque sont au cœur des interventions qui visent prioritairement à valoriser les efforts consentis et à donner le goût de l’autonomie.
Sans doute est-ce pour cela que depuis tout ce temps le succès de la voile ne se dément pas auprès des générations d’enseignants qui s’y sont succédées.

Collèges

C’est en 1999, que la Ville a souhaité ouvrir les portes de son école de voile aux collégiens. En partenariat étroit avec le Conseil Général des Alpes Maritimes, qui finance au travers du « plan Voile 06 » les frais d’encadrement, mais aussi par l’implication des Professeurs d’Education Physique et Sportive qui jouent un rôle majeur dans le dispositif, ce sont les trois collèges – Malraux, Bréguières et Jules Verne –  qui ont la possibilité d’inscrire la voile au programme de l’EPS pour leurs classes de 4e ou de 5e.

Actuellement, les établissements Malraux et Jules Verne planifient des cycles de sept ou huit séances de trois heures, représentant quelques 12 classes et 330 élèves.
Pour sa part, le collège des Bréguières axe cette découverte sur les classes de Segpa, sur une formule « stage à la semaine » qui facilite autant les temps de pratique que les échanges entre les moniteurs et les élèves.

Les progrès, pour tous ces jeunes collégiens, qu’ils soient techniques, mais surtout comportementaux, sont flagrants par la confiance acquise autour de la maîtrise du roi du catamaran – le « Hobie Cat 16 » – y compris dans des conditions parfois bien ventées.

Il est important de préciser que l’activité « voile scolaire » est gratuite pour tous les élèves, et s’inscrit dans le cadre des relations entre l’Education Nationale et les Collectivités Territoriales.